50 años escolapios en Senegal

Dakar,  le 05.01.2013

À Nos frères des ÉCOLES PIES

Frères,

Par la présente nous vous annonçons, et invitons à la célébration de clôture de notre ANNÉE JUBILAIRE, des CINQUANTE ANS DE L’ARRIVÉE DES PREMIERS PIARISTES au Sénégal, et en Afrique.

Nous avions ouvert ce jubilé à Oussouye le 19 janvier 2013, puisque les premiers pères sont  arrivés à Ziguinchor de la Casamance en janvier 1963. Pendant cette année nous avons célébré cet événement avec simplicité et surtout en pensant aux enfants et aux collaborateurs de nos institutions éducatives au Sénégal.

Si nous organisons encore cette journée de clôture de cette période de mémoire et d’action de grâces, c’est parce que nous voulons encore exprimer publiquement et communautairement nos remerciements à tous ceux qui ont fait possible « notre vie » dans ce pays : nos aînés, les personnes et les institutions qui les ont accueillis et sans lesquelles leurs projets et l’exercice de leur ministère ne se seraient pas épanouis, l’accueil des responsables des Eglises locales et les communautés chrétiennes. Et par-dessus tout ensemble RENDRE GRÂCE à Dieu notre Père qui s’est fait toujours présent à travers toutes ces personnes et tout au long de ces années.

Aussi cette année, où nous avons été, avec la communauté de Daloa, érigés en Province dans l’Ordre, a constitué pour nous un temps de prise de conscience qu’une nouvelle étape s’ouvre devant nous, et que des nouveaux et importants défis nous interpellent, comme celui -si essentiel pour nous- de transmettre toujours davantage le charisme fondateur «d’évangéliser à travers l’éducation, et de préférence à l’école » dans ces vastes terres de l’Afrique Occidentale où tant d’enfants et de jeunes ont besoin d’éducation et de formation « pour la vie ».

Ainsi, clôturant cette année, nous le faisons en réaffirmant notre volonté d’ALLER DE L’AVANT et, avec l’aide du Seigneur, pour grandir toujours davantage dans notre identité piariste, afin de rendre un témoignage toujours plus authentique du Christ qui se « fait pauvre pour accueillir et bénir les enfants ».

Merci, frères, pour l’esprit de communion que chacune des Démarcations de l’Ordre a manifesté et manifeste à L’Ecole Pie Africaine et à celle de notre Sous-région en particulier.

Que la prière commune à Marie, Mère du Seigneur et des Ecoles Pies, et à notre Saint Fondateur, nous donnent à tous toujours plus de courage et d’engagement à œuvrer, là où nous sommes envoyés, pour « la plus grande gloire de Dieu et le bien-être du prochain ».

Père Joseph ARTIGAS, Supérieur Provincial

Dejar un comentario

nombre*

Correo electrónico* (no publicado)

sitio web